Bi-goût

Composer le Grand Paris à l'infini #2

Pochettes en lin cousues et sérigraphiées manuellement, 10x15cm

 

En cours

Même en ne parlant que d’architecture, la banlieue parisienne n’échappe pas aux stéréotypes. Ainsi à l’habitat de banlieue est immédiatement associée l’image d’une tour infâme et inhumaine ou d’un petit pavillon aux murs roses entouré d'un jardin de nains.  Evidement cette injustice faite à l’habitat de banlieue doit être réparée et cela pour deux raisons : la première c’est qu’il existe des chefs d’oeuvres d’architecture domestique dans la couronne parisienne, dont il serait tout à fait impossible de faire une liste exhaustive ici. Mais aussi, même en ne considérant que le tissu courant, les architectures « banales », les formes de l’habitat en banlieue sont extrêmement diverses et riches. Elles sont le témoignage précieux des grandes périodes de développement de la métropole. 

 

Cette série de pochettes sérigraphiés propose de replacer ces architectures courantes de la banlieue parisienne au coeur de l’intérêt collectif, en les plaçant au coeur de notre quotidien. Sur chacune des deux côtés de la pochette sont représentés la façade d’une maison, ou de deux étages d’un immeuble, permettant ainsi des combinaisons inédites de styles architecturaux. 

 

Les pochettes sont en vente ! Contactez moi pour plus d'information

© 2017 - Imaginaires métropolitains -  Lisadie Dutillieux

© Damien Lemaire