Bois dormant
Bois dormant
Bois dormant
Bois

Bois dormant

Stratégie urbaine pour la corniche des forts de Romainville

Avec Anne Guillemin

 

Janvier 2012

 

La stratégie du projet a consistée à proposer un parcours autour des bois et espaces verts qui constituent la corniche des forts et la limite de la butte de romainville. Ces espaces sont en grande parties inaccessibles en raison de la présence d’anciennes carrières.

 

Pour redonner à ces espaces leurs qualités et leurs visibilités, il faut rendre désirable l’inaccessible, construire un nouvel imaginaire du bois, transformer la contrainte en qualité (génératrice de projet). 

 

La création d’un parcours génère différentes façons de contourner le bois selon sa géométrie et ses zones de contacts avec la ville. Ce parcours s’accompagne de la fabriquer des dispositifs architecturaux :

Par un ensemble d’interventions autour du bois, nous avons cherché à :
- tourner la ville sur le parc, en recréant une centralité (place publique, équipement)
- assurer une continuité du parcours-parc tout autour de l’espace inaccessible. - donner une importance au parc par des portes d’entrée en contact avec la ville (et les centres de ville)
- les espaces publics ont une vocation à grande échelle (métropole) : des programmes d’importance régionale, qui ouvrent le parc et le bois sur une territoire plus vaste.

© 2017 - Imaginaires métropolitains -  Lisadie Dutillieux